Grossesse : les interdits d’une femme enceinte

Porter un nouvel être à naître est une responsabilité délicate que remplissent les femmes enceintes. Pour arriver à bien assumer cette responsabilité, certaines anciennes habitudes doivent être abandonnées ; pendant que de nouvelles doivent se développer pour assurer une bonne santé au fœtus. Quels sont les interdits alimentaires d’une femme enceinte ? 

Aliments très toxiques pour le fœtus

Pour le bon déroulement de la grossesse et pour assurer un heureux aboutissement à ce processus, une future mère doit absolument dire non à des comportements ; elle doit surtout bannir certains aliments. Ainsi, il n’est désormais plus un secret pour personne que la femme qui porte la vie en elle doit totalement éviter de consommer de l’alcool et le tabac, sous toutes ses formes. Il faut visiter ce site, pour en savoir plus sur les effets de ces deux aliments sur la santé d’une femme enceinte.

Quelques restrictions alimentaires

Parlant d’alimentation, certaines restrictions doivent être posées. De facto, pour prévenir la toxoplasmose — maladie causée par le parasite Toxoplasma gondii, il faut dire non aux aliments dans lesquels le parasite peut être présent. Il s’agit des viandes crues, et des végétaux qui sont restés en contact avec le sol, d’où provient généralement le microorganisme. Consommez uniquement des fruits, herbes aromatiques et légumes qui ont subi un lavage très soigné. Et ne mangez pas de la viande qui n’est pas cuite à température comprise entre 67 °C et 72 ° C. Surtout, dites non aux viandes fumées, saumurées ou marinées et au lait cru.

De même, pour éviter la salmonellose, la femme en gestation doit manger du poisson et de l’œuf uniquement quand ces aliments sont bien cuits. Elle ferait mieux de dire non à tous les aliments à base d’œuf cru comme le tiramisu, la mayonnaise, la mousse au chocolat, etc.

D’autres catégories d’aliments comme celle des coquillages crus ; des produits carnés crus type charcuterie ; des graines germées, du tarama ; présentent le risque d’abriter la bactérie Listeria monocytogenes qui cause la listériose.

En dehors de toutes ces restrictions, la future maman doit s’immuniser contre tous ces pathogènes.