Le 3ᵉ pilier de l’assurance : pourquoi devez-vous y souscrire ?

L’assurance est un produit ou un service destiné à un individu confronté à un évènement majeur de sa vie (maladie, accidents, décès…). Elle s’exprime généralement en terme financier. Pour bénéficier de cette opportunité, il faut y souscrire. L’assurance dispose d’un service presque inconnu appelé 3ᵉ pilier. La lecture de cet article vous apportera davantage d’éclaircissement sur ce point.

Le 3ᵉ pilier de l’assurance : Qu’est-ce que c’est ?

Le 3ᵉ pilier de l’assurance est un type de service qui vient soulager financièrement l’épargnant pendant les moments de sa retraite. Pour souscrire à ce type de service, vous choisirez la modalité qui vous convient le mieux. Il en existe essentiellement deux (2) : 3A et 3B. 3A paraît plus rigoureuse.

Ici Le montant de l’épargne à verser est fixé dans le contrat. Cette somme est disponible cinq ans avant le départ à la retraite. S’agissant de 3B, il est plutôt souple. Pas de montant fixe exigé, et le retrait de sa cotisation est fait à tout moment. Essayez de lire  et mieux comprendre.

Le 3ᵉ pilier de l’assurance : Importance et conseils

Le 3ᵉ pilier de l’assurance permet de passer sa retraite à l’abri du besoin financier. Ce type de service va plus loin. Il prend en compte les dépenses relatives au décès de l’épargnant.

Pour que cela soit une réalité, les maisons d’assurance exigent des conditions à respecter. Une épargne à long terme est la plus conseillée. Aussi faut-il ajouter que les banques également offrent ce type de produit de l’assurance. Mais, il est non assorti de modalités strictes. Ce qui peut constituer un désavantage pour le souscripteur. De même, le choix simultané des options 3A et 3B est écarté. Par contre, la société d’assurance permet à l’épargnant d’opter à la fois pour ces deux modalités lors de sa souscription. Lire