Ventre plat après la grossesse : l’importance de l’allaitement

L’une des nombreuses préoccupations des femmes lorsqu’elles tombent enceintes est l’état de leur ventre après l’accouchement. Leur rêve est de maintenir cette partie de leur corps plate comme elle était avant l’accouchement. L’allaitement y joue un grand rôle et on en parle dans cet article.

L’influence de la génétique sur la récupération du corps

La génétique est un excellent allié pour retrouver un corps mince, mais les femmes qui n’ont pas cette aide peuvent aussi rêver d’un ventre sec après la grossesse. Plusieurs informations sur ce sujet sont à voir ici. En effet, certains spécialistes révèlent qu’en ayant une alimentation adéquate et en pratiquant des activités physiques, l’abdomen droit est possible pour tout le monde. Mais la femme en période de grossesse prend du poids suite à l’alimentation et des produits pharmaceutiques. Du coup, elle prend du poids et le ventre devient un peu plus volumineux. Cependant, il est prouvé que l’allaitement reste un moyen idéal pour lutter contre cet excédent corporel.

L’importance d’allaitement dans la perte de poids

L’allaitement est un excellent allié lorsqu’il s’agit de perdre du poids gagné pendant la grossesse et lors de la reprise de l’abdomen droit. En effet, l’allaitement toutes les trois heures entraîne une dépense moyenne de 500 calories par jour, précise l’expert, qui ajoute : « On s’attend à ce qu’en six mois de lactation exclusive, maman perde 0,5 à 1 kg par mois ». De même, l’allaitement libère des hormones importantes dans la récupération du corps et du ventre qu’auparavant. Aussi, l’allaitement fait perdre au ventre cet aspect de la grossesse qui subsiste même après l’accouchement. Ensuite, lors de l’allaitement, la libération d’ocytocine, une hormone qui entre autres tâches importantes, aide l’utérus à retrouver sa taille normale.